Office de Tourisme de Noyon en Sources et Vallées » La Grande Guerre dans le Noyonnais

La Grande Guerre dans le Noyonnais

L'occupation allemande de Noyon 1914-1917

Les carnets de guerre d'une soeur infirmière
Soeur saint Eleuthère, religieuse de la congrégation de Saint-Thomas de Villeneuve, note et raconte jour après jour ce qu'elle voit, ce qu'elle entend et ce qu'elle ressent de l'occupation allemande. Au fil des pages, on trouve le quotidien des Noyonnais pris dans la tourmente de la guerre.
Article
Prix
Quantité
livoccupall - L'occupation allemande de Noyon 1914-1917
14,00 €
Ajouter au panier

Le 9ème Cuirassiers à Noyon (1894-1914)

Avec la grande guerre, Noyon a perdu sa garnison, mais notre vieille cité n'est pas oubliée de ceux qui fièrement portèrent l'écusson glorieux du 9ème Cuirassiers et furent ses hôtes durant plusieurs années. Avec ce livre, quelques souvenirs demeurent à travers les images d'une période révolue.
Article
Prix
Quantité
liv9èmec - Le 9ème Cuirassiers à Noyon (1894-1914)
15,00 €
Ajouter au panier

De Noyon à Compiègne

Article
Prix
Quantité
livden - De Noyon à Compiègne
20,00 €
Ajouter au panier

Memento de Guerre

Mardi 26 Décembre 1916 (844è jour d'invasion). Nous avons eu de l'eau toute la journée et encore ce soir. Malgré ce temps affreux on entend toujours ce canon. Je me demande comment doivent être ces malheureux qui se battent par ces temps. Comme si cette saison n'était pas assez mauvaise déja! et en plus, d'être exposés au froid et à la pluie, de se battre quand même... toutes ces choses vous amènent à de tristes réflexions! C'est à ne pas comprendre comment la nature permet de résister à tant de maux. Quand donc la fin?
Article
Prix
Quantité
livmem - Memento de Guerre
10,00 €
Ajouter au panier

Mon Journal de Guerre Hermann Van Heck

Article
Prix
Quantité
livHer - Mon Journal de Guerre Hermann Van Heck
10,00 €
Ajouter au panier

Les fils de Mecklembourg

Les Mecklembourgeois occupent le front de l'Oise pendant près d'un an et demi, de septembre 1914 à Janvier 1916. Les soldats d'active des 89ème régiment de grenadiers et 90ème régiment de fusiliers entrent en action sur les plateaux de l'Aisne dès le 13 Septembre 1914 et combattent au Nord du saillant de Quennevières, tandis que les réservistes du RIR90 prennent part aux combat de Roye en Septembre 1914, puis tiennent les lignes entre Noyon et Lassigny. Les fils du Mecklembourg dans la guerre mondiale, ouvrage de propagande en langue allemande, publié en 1914-1915 en hommage aux combattants issus du Mecklembourg, relate d'une manière tout à fait originale, à travers témoignages et anecdotes, ces premiers mois de guerre, qui nous traînent de la Belgique au Saint-Quentinois, de Chauny et de Noyon à Nery, des rives de la Marne à celles de l'Aisne, de Soissons et du plateau de Nampcel au massif de la petite Suisse et à Roye.
Article
Prix
Quantité
livles - Les fils de Mecklembourg
14,00 €
Ajouter au panier

La 5ème batterie du F.A.R 38 Poméranien à Beuvraignes par un combattant

Le livre traduit et présenté ici par le Dr Hermann Plote, décrit avec une foule extraordinaire de détails, est un épisode de 19 jours du mois d'Octobre 1914, pendant lequel la 5è batterie de ce régiment poméranien avait à remplir une mission spéciale à Beauvraignes même. L'assaut de cette localité entrepris le 4 Octobre par des éléments de la 3è division d'infanterie allemande, n'avait que partiellement réussi. Une partie du village était resté entre les mains des défenseurs français, et comme la tentative de prendre les Bois des Loges devait échouer entièrement trois jours plus tard, le front s'était alors figé à l'intérieur de l'agglomération. Il s'en est suivi une série d'escarmouches, certes à très petite échelle, mais affectant les diverses "zones de contact" à l'intérieur du périmètre préalablement habité. Les adversaires avaient renoncé à des opérations de quelques envergures, du moins jusqu'au 18 Octobre. Mais ils se quettaient constamment et ne rataient pas la moindre occasion pour s'infliger des pertes ou du moins pour s'intimider. Le récit que l'Oberleutnant Müller présente ici l'engagement de sa batterie dans un contexte très particulier où ses pièces ont rempli, un peu précocement dans cette guerre, un rôle de batterie d'accompagnement de l'infanterie, rôle devenu plus tard une simple routine. Ce texte semble issu à la fois de son carnet de guerre personnel et d'une mémoire remarquablement précise.
Article
Prix
Quantité
livla5 - La 5ème batterie du F.A.R 38 Poméranien à Beuvraignes par un combattant
11,00 €
Ajouter au panier

Noyon dans la Grande Guerre

Article
Prix
Quantité
livnoy - Noyon dans la Grande Guerre
11,00 €
Ajouter au panier

Journal de Guerre d'un Ribécourtois

Article
Prix
Quantité
livjou - Journal de Guerre d'un Ribécourtois
20,00 €
Ajouter au panier

La 53ème DI dans l'Oise

Nous ne remercierons jamais assez la Société historique de Compiègne de nous avoir autorisé à rééditer le livre de Marcel Hémery. Cette nouvelle édition, proposé aux lecteurs, est une chance inouïe pour tous les passionnés de la Grande Guerre. Marcel Hémery fit une grande partie de la guerre dans la 53è Division d'Infanterie et plus précisément au 205è RI. L'histoire voulut que cette division combatte à plusieurs reprises sur les terres natales de l'auteur qui était, outre un combattant, excellent historien. Survivant à la guerre, il entreprit d'écrire l'histoire de sa division dans l'Oise tout en y mettant des annotations sur son expérience ainsi que des commentaires détaillés sur les lieux et monuments dont il connaissait si bien la valeur historique et qu'il vit s'écrouler sous les obus. Cet ouvrage aujourd'hui devenu introuvable est, parmi tous les livres qui ont été écrits sur la Grande Guerre dans l'Oise, Le Livre à posséder.
Article
Prix
Quantité
livloc - La 53ème DI dans l'Oise
24,90 €
Ajouter au panier

Les Monuments Commémoratifs de la Grande Guerre dans le Nord-Est de l'Oise

L'inventaire proposé dans ce livre concerne deux catégories de monuments. D'une part, les monuments aux morts qui furent érigés pendant la guerre même par les unités combattantes: nous en avons ainsi recensé 27, dont plus des deux tiers furent érigés par les Allemands. D'autre part, les monuments commémoratifs crées après la guerre à l'initiative de familles (Monuments familiaux), d'amicales d'anciens combattants (monuments régimentaires) ou encore, depuis ces dernières années, par des associations comme le Souvenir Français. Ils sont au nombre de 40 et se localisent en bordure de champ, en lisière de bois ou en agglomération, sur les lieux même des combats. Cet états dresse un état des lieux de ces monuments. Il a également été conçu comme un guide permettant au lecteur, à partir des notices et des cartes proposées, d'organiser son propre circuit de mémoire.
Article
Prix
Quantité
livles - Les Monuments Commémoratifs de la Grande Guerre dans le Nord-Est de l'Oise
15,00 €
Ajouter au panier

Ribécourt Dreslincourt

Article
Prix
Quantité
livrib - Ribécourt Dreslincourt
7,00 €
Ajouter au panier

Mug Grande Guerre Musée Territoire 14/18

Nouveauté à l'occasion du Centenaire de la Grande Guerre
Deux faces : Logo Musée Territoire 14/18 - "Le poilu" gravure d'Emile PINCHON (sculpteur), Musée du Noyonnais
Article
Prix
Quantité
Mug14/18 - Mug Grande Guerre Musée Territoire 14/18
5,00 €
Ajouter au panier

1914-1918 "Quand verrons-nous la fin de ce supplice?"

Le journal de guerre de Virginie Pottier et le carnet de notes de Jules Dubois
La publication des témoignages de Virginie Pottier et de Jules Dubois est l’aboutissement d’un projet pédagogique mené pendant plus d’un an par deux professeurs du collège Eluard de Noyon avec 35 élèves volontaires. L’ouvrage est préfacé par Philippe Nivet, professeur d’histoire à l’Université de Picardie Jules Verne, considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de l’occupation allemande en France pendant la Première Guerre mondiale. Deux témoignages rares. Juste avant leur repli de mars 1917, les Allemands évacuent des milliers de civils sur leur arrière front. Ces déplacés vivent alors le plus souvent dans un grand dénuement et connaissent le travail forcé. Peu d’entre eux ont livré un témoignage au jour le jour de leur douloureuse expérience. C’est l’un des grands intérêts des notes prises par Virginie Pottier et Jules Dubois. Virginie Pottier, native de Bussy, est l’épouse du maréchal-ferrant de la commune de Catigny dans l’Oise. Elle débute son journal le 1er août 1914. Après la fixation du front dans le Noyonnais, son village se retrouve derrière les lignes allemandes. Elle est évacuée de force par les Allemands en février 1917. Avec 14 autres habitants de son village, elle est installée par l’occupant dans une maison d’un hameau d’Etroeungt, commune du département du Nord. Virginie Pottier reprend alors son journal pour nous livrer un très beau témoignage sur la vie au quotidien de ce groupe d’évacués. Son journal, riche d’informations sur l’occupation allemande à Etroeungt, se termine par une description poignante de son retour « au pays », fin novembre 1918. Jules Dubois, paysan à la tête d’une petite exploitation, habite Beaurains, près de Noyon. Il est évacué le même jour et dans le même train que Virginie Pottier. Dès son arrivée à Etroeungt, il rédige des notes sur un agenda. Il évoque le travail forcé auquel il est soumis, ses rapports avec les habitants ou encore ses difficultés à se nourrir.
Article
Prix
Quantité
liv14/18 - 1914-1918 "Quand verrons-nous la fin de ce supplice?"
15,00 €
Ajouter au panier

Guide du Routard Picardie 14-18

La Picardie, au centre d'un conflit mondial. A l'occasion du centenaire de la guerre 14-18, le Routard vous propose une édition spéciale tout en couleurs pour découvrir la Picardie pendant le conflit, à travers 11 itinéraires. Tous les lieux de Mémoire, les monuments, les cimetières mais aussi les musées; des visites enrichies d'anecdotes sur la vie des soldats et des picards; des adresses de charme et des bonnes tables picardes sélectionnées par l'équipe du Routard; une iconographie exceptionnelle pour découvrir la Picardie pendant la guerre et aussi un plan détachable en couleur avec tous les sites positionnés pour mieux comprendre le conflit.
Article
Prix
Quantité
Guide du Routard Picardie 14-18
14,95 €
Ajouter au panier

L'Enfance de Bécassine

Un album incontournable pour tout connaître d'Annaïck Labornez, née à Clocher-les-Bécasses. Scénario : Caumery, Dessin : Joseph Porphyre Pinchon
Article
Prix
Quantité
bdbecassine - L'Enfance de Bécassine
12,50 €
Ajouter au panier

Bécassine pendant la Grande Guerre

Découvrez les aventures de l'héroïne pendant la Grande Guerre. Scénario : Caumery, Dessin : Joseph Porphyre Pinchon
Article
Prix
Quantité
bdbecassine - Bécassine pendant la Grande Guerre
12,80 €
Ajouter au panier

Bécassine chez les Alliés

Scénario : Caumery, Dessin : Joseph Porphyre Pinchon
Article
Prix
Quantité
bdbecassine - Bécassine chez les Alliés
12,80 €
Ajouter au panier

Bécassine mobilisée

Scénario : Caumery, Dessin : Joseph Porphyre Pinchon
Article
Prix
Quantité
bdbecassine - Bécassine mobilisée
12,80 €
Ajouter au panier

Le petit quizz de la Grande Guerre

Les 100 questions-réponses pour le centenaire 14/18
A travers son petit format et l'originalité de sa présentation, à travers les questions qu'il pose, c'est le plus grand et le plus terrible pan de l'histoire de la France et des Français que ce quizz éclaire.
Article
Prix
Quantité
quizzgrandeguerre - Le petit quizz de la Grande Guerre
4,90 €
Ajouter au panier

Oublier l'apocalypse?

Loisirs et distractions des combattents pendant la Grande Guerre
Distraire les soldats en guerre n’a jamais été une priorité des états-majors. Pourtant, durant la Grande Guerre, à l’arrière comme au front, nombreux furent les moments où les combattants — confrontés à la peur et à la mort, mais aussi à l’angoissante attente —, s’efforcèrent de s’occuper, de renouer avec la vie au travers de gestes simples et de partages fraternels avec leurs camarades. S’appuyant sur de multiples témoignages et sur une riche iconographie, Thierry Hardier et Jean-François Jagielski dévoilent l’envers d’un quotidien jusqu’alors ignoré et répondent à diverses interrogations. Dans les tranchées, les Poilus ont-ils vraiment des temps de répit ? À quelles activités manuelles et intellectuelles se livrent-ils spontanément ? Comment le commandement, surpris par un interminable conflit, considère-t-il les besoins croissants de distractions au sein de leurs troupes ? Quand et sous quelles formes les divertissements encadrés par l’armée surviendront-ils ? Et dans quelle mesure les instants dérobés à la folie meurtrière aideront-ils les acteurs du drame à « tenir » ? Apport majeur à l’historiographie de la guerre 14-18, cet ouvrage nous permet d’approcher au plus près ces hommes perdus dans la tourmente et tentant malgré tout d’y échapper, ne serait-ce qu’un bref moment. « Il faut bien se distraire ! Eh oui ! Il le faut, pauvre âme », écrivait Georges Duhamel en 1918…
Article
Prix
Quantité
livregrandeguerre - Oublier l'apocalypse?
24,00 €
Ajouter au panier

TopoGuides "Dans les traces de la Grande Guerre en Picardie... à pied"

Promenade & Randonnée
Théâtre de la Grande Guerre, la terre de Picardie garde de tristes vestiges. Des mémoriaux disséminés dans toute la Région, permettent aux nombreuses nations impliquées dans le conflit de se recueillir. Les 48 circuits de ce TopoGuide invitent les randonneurs à mettre leurs pas dans ceux des Poilus, des Tommies et de tous les combattants de la Grande Guerre. Marcher, c'est assurément la meilleure façon d'éprouver un peu de ce qu'on vécu des millions d'hommes, il y a cent ans, en Picardie.
Article
Prix
Quantité
TopoGuidesGrandeGuerre - TopoGuides "Dans les traces de la Grande Guerre en Picardie... à pied"
15,50 €
Ajouter au panier

14/18 dans l'Oise

Un livre exceptionnel qui permet de mieux comprendre le drame qui a enflammé le monde et bouleversé la vie de millions de personnes. Abondamment illustré de documents, cartes et photographies, écrit par un expert de l’histoire de l’Oise.
Article
Prix
Quantité
1418dansl'Oise - 14/18 dans l'Oise
9,00 €
Ajouter au panier

Journal de Guerre 1917-1918

Des tranchées de Champagne à la vallée de l'Oise, sur les paas d'un officier du Génie
Témoin privilégié des combats de l'Oise et de l'Aisne, entre juin et novembre 1918, Pierre Boidot nous livre un récit extrêmement précis et documenté, qui met en lumière le rôle capital des unités du Génie dans le déroulement des opérations militaires et qui permet de mesurer les enjeux des dernières batailles décisives de la Grande Guerre sur le front de Picardie.
Article
Prix
Quantité
JournalDeGuerre19171918 - Journal de Guerre 1917-1918
16,00 €
Ajouter au panier

Zone Rouge

14-18 Mémoires partagées
Sous mon lit de jeune ado, dans le grenier, ma chambre à l'époque, j'avais cinq fusil de la guerre, dont un avait une balle coincée dans le canon. Des mousquetons en parfait état. Mon père disait "faut les garder... des fois qu'ils reviennent". On avait ordre de ne pas y toucher. Les cartouches étaient cachées dans son atelier "aux lapins". Cette guerre à marqué mon enfance comme elle a marqué le paysage. Avec ma mère et ses 92 ans de mémoire, nous sillonnons la région pour dessiner les derniers vestiges encore debout. C'est aussi l'occasion de rencontres avec des passionnés qui cherchent à sauver de l'oubli ce qui peut encore l'être. On parle, on apprend, on découvre...
Article
Prix
Quantité
ZoneRouge - Zone Rouge
24,00 €
Ajouter au panier

Deux artistes pendant la Grande Guerre

Editions La Machemontoise
Les auteurs sont membres de la Machemontoise. La véritable enquête qu’ils ont menée jusqu’en Provence pour Léopold Maréchal, dessinateur graveur, et celle sur la carrière de Marius Corpait, baryton à l’Opéra, sont au centre de l’ouvrage. Leurs oeuvres concernent essentiellement les carrières de Montigny dont l’histoire est retracée ici. Les années frivoles d’avant-guerre laissent place aux violents combats qui ont été livrés sur cette portion de la ligne de front en 1914 et lors de la dernière grande offensive allemande de juin 1918. Il ne s’agit pas d’un livre de guerre mais d’une plongée aux côtés de ces deux artistes dans la grande tourmente du début du XXe siècle à Machemont et dans les environs. Journaux, anecdotes, vie locale, lieux encore existants, traces pariétales laissées par les soldats et les nombreux documents iconographiques présentés nous font revivre cette époque au moment où le coup d’envoi de la commémoration du centenaire, dans le cadre du Musée Territoire, vient d’être lancé dans les carrières de Montigny.
Article
Prix
Quantité
liv14/18 - Deux artistes pendant la Grande Guerre
25,00 €
Ajouter au panier